Français

En Inde, l’élection législative des superlatifs


Le personnel électoral vérifie les machines à voter électroniques (EVM) dans un bureau de vote, avant la première phase de l’élection, à Bikaner, Rajasthan.
Amit Dave/REUTERS

La plus grande élection de l’histoire de l’humanité est lancée. À partir de ce vendredi, 968 millions d’Indiens sont appelés aux urnes pour choisir les 543 députés de la Chambre basse du Parlement, le…

La plus grande élection de l’histoire de l’humanité est lancée. À partir de ce vendredi, 968 millions d’Indiens sont appelés aux urnes pour choisir les 543 députés de la Chambre basse du Parlement, le Lok Sabha. Les circonscriptions voteront à tour de rôle jusqu’au 1er juin ; 22% des électeurs ont moins de 30 ans. Les résultats de ce méga scrutin à un tour tomberont le 4 juin.

Pour l’opinion publique et les observateurs, l’issue fait peu de doute. Le parti fondamentaliste hindou (BJP) du premier ministre sortant, Narendra Modi, remportera la majorité. Un sondage Ipsos paru le 6 mars créditait le chef du gouvernement de 75% d’opinions favorables. Sa cote de popularité a bondi de 8 points en un an, alors qu’il achève son deuxième mandat de cinq ans. Inoxydable, indéboulonnable… Les adjectifs manquent pour qualifier l’ancrage du leader nationaliste hindou dans le paysage politique.

Une aide alimentaire pour 800 millions d’Indiens

Le bilan de Narendra Modi comporte pourtant des zones d’ombre. Sa gestion erratique de la pandémie de Covid a contribué…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 79% à découvrir.

Vous avez envie de lire la suite ?

Débloquez tous les articles immédiatement.

Déjà abonné ?
Connectez-vous


Apsny News

İlgili Makaleler

Bir yanıt yazın

Başa dön tuşu