Français

plusieurs joueurs de Fenerbahçe en conseil de discipline après les violents affrontements contre Trabzonspor


La rencontre entre Trabzonspor et Fenerbahçe du 17 mars dernier avait dégénéré.
DEPO PHOTOS / REUTERS

Trois joueurs du club d’Istanbul ont été convoqués par la Fédération turque de football après des violences lors d’un match de championnat le 17 mars dernier.

Trois joueurs du club de Fenerbahçe, dont l’international nigérian Bright Osayi-Samuel, vont être convoqués en conseil de discipline par la Fédération turque de football après des violences lors d’un match de championnat, a annoncé lundi la Fédération.

Le 17 mars, une foule de supporters avait envahi la pelouse du stade de Trabzonspor (nord-est) au coup de sifflet final d’une rencontre de première division perdue par leur équipe, tandis que les joueurs de Fenerbahçe, un des trois grands clubs d’Istanbul, célébraient leur victoire.

Bright Osayi-Samuel avait asséné un puissant coup de poing à l’un de ces supporters, entré sur le terrain le visage masqué.

Deux autres joueurs de Fenerbahçe, dont le défenseur néerlandais Jayden Oosterwolde, auteur d’un coup de pied porté au même supporter, et deux employés du club sont également convoqués pour des «bagarres», a annoncé la Fédération turque dans un communiqué.

Treize supporters arrêtés

Un entraîneur adjoint de Trabzonspor passera également devant le conseil de discipline.

L’échauffourée avait provoqué de vives réactions en Turquie, trois mois après une violente agression d’un arbitre par un dirigeant de club à l’issue d’une rencontre de Süper Lig.

Le patron de la Fifa, Gianni Infantino, a dénoncé des violences «absolument inacceptables».

Treize supporters de Trabzonspor avaient été arrêtés dans la foulée, dont cinq ont été placés en détention provisoire.

Le secrétaire général de Trabzonspor, Kemal Ertürk, a demandé la semaine dernière que ces supporters «arrêtés injustement (…) soient libérés le plus rapidement possible».


Apsny News

İlgili Makaleler

Bir yanıt yazın

Başa dön tuşu